top of page
  • Photo du rédacteurMairie de Koumac

La délégation de Koumac et Kouaoua au 32ème Congrès des Maires de Polynésie Française


La délégation à Teahupo'o pour le 32 ème congrès des maires de Polynésie française. 48 communes participaient à cet événement. Cette année, le thème sur lequel les tavãna (maires) vont échanger, débattre est la transition écologique. Le site n'a pas été choisi par hasard. La commune de Taiaravao Ouest accueillera en 2024 les jeux olympiques de surf sur la presqu'île de Teahupo'o, mondialement connu pour ses vagues mythiques.

Le défi pour la commune et la Polynésie sera de relever un double défi tel que :

- organiser un évènement d'envergure mondial faisant rayonner la Polynésie

- tout en répondant aux préoccupations liées à la transition écologique, à l'environnement et à l'impact du changement climatique.

C'est une opportunité pour les polynésiens de réfléchir à la démarche à adopter pour attirer de nouveaux touristes et contribuer ainsi au développement économique de la commune et de la Polynésie.

Le président de l'association des maires de Nouvelle-Calédonie a été invité par le Syndicat de promotion des collectivités de Polynésie française, organisateur de ce congrès. Ainsi c'est une délégation d'élus de Koumac et de Kouaoua qui a participé à ce congrès qui a débuté le 19 septembre et se déroulera sur 4 jours. Pour Koumac, le maire, Wilfrid Weiss, a délégué deux élus et un administratif :

- M. PITO Léonard, 4ème adjoint

- M. GASTALDI Yann, conseiller municipal

- Mme EURIMINDIA MM, Secrétaire générale

La transition écologique sera l'occasion pour les élus d'échanger sur les difficultés liées à l'éloignement de leurs communes, la préservation de la ressource en eau, la transition numérique qui fait encore défaut sur certaines îles comme sur certaines communes de Tahiti, la transition énergétique difficile à mettre en œuvre du fait du coût des équipements, des budgets communaux qui ont du mal à s'adapter à ces différentes transitions écologiques.

Pour nos élus de Koumac et de Kouaoua c'est l'occasion pour apprendre de leurs homologues, de partager leur propre expérience, de voir comment ces communes insulaires participent à l'amélioration du bien-être quotidien de leurs administrés.



102 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page