top of page
  • Photo du rédacteurMairie de Koumac

Le Saint-Michel inauguré

Jeudi 18 juillet dernier, Hervé Tein Taouva, administrateur de Nord Avenir et maire de Kaala-Gomen, a procédé au protocole d’usage auprès des autorités coutumières du district de Koumac, des élus municipaux et autres personnalités, dont Armande Duraisin, marraine du palangrier Saint-Michel et première adjointe au maire.

Équipé de soixante kilomètres de ligne mère, ce palangrier est beaucoup plus léger grâce à sa conception en aluminium, mais aussi plus économe en énergie. Un bateau qui devrait consommer 30 % de gasoil en moins que les palangriers classiques en acier.

Le navire a été conçu sur-mesure, avec un confort accru pour les marins, grâce à l’expérience accumulée au fil des campagnes.


Jérôme Tranape, directeur d’exploitation d’Armement du Nord, a guidé et commenté la visite du palangrier Saint-Michel.


Après le Saint-Michel, deux autres palangriers devraient rejoindre le port de Koumac.

Le maire a expliqué aux invités comment aller se concrétiser ces travaux d’aménagement du port. « La province Nord, dans le cadre des contrats de développement État-province 2017/2021, a décidé d’aider la commune à hauteur de 168 MF sur une première phase, sachant que le coût de l’opération se monte actuellement à environ 240 MF, à la commune de trouver les 72 MF restants », précise Wilfrid Weiss.

La commune se heurte, en effet, aujourd’hui à un problème, celui de l’accueil de ces trois nouveaux palangriers, dans la mesure où le port de pêche n’a pas été réalisé comme envisagé préalablement. Face à cette situation cornélienne, le deal, pour la mairie, a alors été de proposer à la Société minière Georges Montagnat (SMGM) de déplacer sa batellerie minière pour céder la place à la société Armement du Nord.


Textes sources : Les nouvelles-calédoniennes.



337 vues0 commentaire

Comments


bottom of page