top of page
  • Photo du rédacteurMairie de Koumac

Protocole de prise en charge d'urgence des victimes de violences

SIGNATURE D'UNE CONVENTION

Jeudi 09 février dernier le maire de la commune de Koumac signait une convention de partenariat avec l'aire Hoot Ma Whaap portant sur le dispositif de prise en charge d'urgence des victimes de violences hors cadre judiciaire.


Le développement de la délinquance en Nouvelle-Calédonie est en augmentation ces dernières

années. Celle-ci a poussé les collectivités à imaginer, concevoir et mettre en œuvre des plans d’action coordonnés, destinés à proposer un cadre et redonner des perspectives citoyennes à tous.

La mise en place de ce dispositif s’appuie sur les recommandations inscrites au sein du plan stratégique du Plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance 2018-2022.


Bien que toutes les formes de violences doivent faire l’objet d’une attention particulière, la lutte contre les violences faites aux femmes et les violences intrafamiliales constituent une priorité absolue pour les acteurs de la sécurité et de la prévention de la délinquance.

S’agissant des violences conjugales, tous les types de violence sont à prendre en considération, qu’elles soient verbales, physiques, sexuelles, financières ou psychologiques.

Issu des réflexions conduites dans le cadre des Assises de l’Outre-Mer et du Plan Territorial de Sécurité et de Prévention de la délinquance (PTSPD), le protocole a été élaboré en relation directe avec les aires coutumières, les trois provinces, les communes et financé par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

Il a pour objet de définir les conditions de prise en charge d’urgence des victimes de toutes formes de violences.

Il propose aux personnes en souffrance ou en danger une écoute, un accueil et un hébergement d’urgence en dehors de tout cadre social et/ou judiciaire.


Mieux comprendre en charge toutes les victimes de violences sur l’ensemble du territoire.

Ce protocole, validé par l’ensemble des partenaires de l’aire HOOT MA WHAAP a pour ambition de définir une procédure commune de prise en charge d’urgence des victimes de tous types de

violences conjugales.


D'autres communes doivent encore signer ce protocole.


Le maire Wilfrid WEISS, sa 1ère adjointe Mme DURAISIN Armande, Mme WRIGHT Shirley gestionnaire administratif du CCAS, Mme LAPENMAL Elise (CLSPD*) et Mr DOUNEHOTE Jeff Secrétaire Général du conseil coutumier de l'Air Hoot Ma Whaap.

* Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance.

171 vues0 commentaire
bottom of page